Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de roussouliere pierre
  • : la vie de cap21 94 val de marne
  • Contact

Recherche

Pages

12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 18:22

Questions à Corinne Lepage, présidente de Cap21

Marianne. 09/10/2010

 

« Europe écologie est vérouillé »

 

Marianne : En août, vous aviez fait part de vos craintes à l’égard d’Europe écologie. Est-ce toujours le cas aujourd’hui, alors que doivent se tenir ses Assises territoriales ?

Corinne Lepage : Europe écologie, ce n’est finalement que les Verts au carré. Il n’y a pas , au sommet, de volonté de rassemblement. Pour des questions programmatiques, mais aussi pour des raisons de pré carré. Les dirigeants  Verts, tout comme certains  eurodéputés « divers », semblent vouloir conserver leur pouvoir. Les militants ont bien obtenu qu’il y ait un congrès constitutif qui devrait avoir lieu en 2011, mais en attendant, c’est la cooptation qui règne. Il y  un verrouillage démocratique à Europe écologie.

 

 

Qu’en est-il de la « période d’observation » de Cap21 par rapport à Europe écologie ?

C.L. : Nous avons le droit d’entrer à Europe écologie,  à condition de disparaître ! Cécile Duflot m’a fait comprendre que nous ne pourrions pas intégrer le Bureau exécutif d’Europe écologie. Il nous restait d’être considéré comme « parti associé ». Mais ça n’est pas possible : cette notion a disparu des statuts… Cap21 est une  formation qui compte  150 élus de terrain sans compter les militants.. Il faut croire que la direction actuelle ne souhaite pas leur arrivée.

 

 

Europe écologie promettait pourtant de « faire de la politique autrement » ?

C.L. : chacun en jugera, mais il me semble que nous sommes  loin en tout cas de ce que Daniel Cohn-Bendit souhaitait et de ce que j’espérais : une force de centre-gauche ouverte à tous ceux qui partageaient un projet réaliste et plein d’espoir. Europe écologie joue l’ambiguîté , mais flatte la gauche de la gauche.  Mais l’écologie politique doit être au niveau des besoins de nos concitoyens. Notre sensibilité est partagée par nombre de ceux qui ont voté Europe Ecologie sous la houlette de « Dany ».

 

Propos recueillis par Gérald Andrieu

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires